Enogrid

Valoriser la production de ses panneaux photovoltaïques avec l’autoconsommation collective

L’autoconsommation photovoltaïque consiste à consommer sa propre production d’électricité générée à partir de l’énergie solaire. Ce modèle se développe très vite en France car il permet de consommer une énergie non polluante, abondante et de contribuer à la transition énergétique. Comme il est difficile de consommer l’intégralité de sa production, pratiquement toutes les installations produisent du surplus d’électricité. Ce surplus peut être valorisé via la revente à EDF obligation d’achat. Mais aussi, grâce à l’autoconsommation collective : c’est-à-dire vendu (ou cédé gratuitement) à des sites voisins.

Comprendre les bases d’une installation photovoltaïque en autoconsommation

Les avantages d'une installation photovoltaïque en autoconsommation

Avoir une installation photovoltaïque raccordée en autoconsommation, c’est bénéficier d’une électricité verte et compétitive. En effet, consommer l’électricité que l’on produit soi-même permet de réduire ses factures d’électricité. Les experts d’Enogrid estiment qu’un kilowattheure autoconsommé individuellement revient à 8 à 12 centimes environ – moins que les tarifs d’électricité actuels. Le prix du kilowattheure autoconsommé restera le même sur toute la durée de vie de la centrale, là où les tarifs de vente de l’électricité vont évoluer (probablement à la hausse). Selon la taille de l’installation et le profil des consommateurs, une installation photovoltaïque en autoconsommation est habituellement rentabilisée en 8 à 15 ans. Elle représente donc une solution idéale pour maîtriser ses factures d’électricité dans un contexte d’instabilité du marché.

Que faire du surplus de production de ses panneaux photovoltaïques ?

Pour un consommateur qui possède une centrale photovoltaïque raccordée en autoconsommation, la production d’électricité n’est pas totalement synchrone avec la consommation (par exemple lorsque les consommations ont lieu la nuit). S’il est possible d’adapter les usages en fonction des périodes de production, cela ne suffit pas toujours pour en autoconsommer l’intégralité. D’ailleurs, 80% des installations d’autoconsommation en France injectent du surplus de production sur le réseau.

 

L’utilisation de batteries pour stocker le surplus de production et le restituer à un moment où la production fait défaut (la nuit par exemple) est une des solutions. Cependant, les batteries ne sont pas encore intéressantes économiquement, car leurs coûts sont très élevés et difficiles à rentabiliser. La revente via EDF obligation d’achat est la solution la plus connue. Mais l’autoconsommation collective permet également la revente ou le partage de ce surplus et présente de nombreux autres avantages.

Qu'est ce que l'autoconsommation collective photovoltaïque ?

Le fonctionnement de l'autoconsommation collective

L’autoconsommation collective est un échange d’électricité entre des producteurs et consommateurs proches géographiquement. L’électricité circule sur le réseau public de distribution.

 

Les participants doivent simplement être regroupés au sein d’une entité unique appelée Personne Morale Organisatrice (PMO). Généralement, les participants préfèrent le modèle de l’association, mais il peut aussi s’agir d’une SARL par exemple. Tous types d’acteurs, aussi bien particuliers que professionnels, peuvent faire de l’autoconsommation collective photovoltaïque. 

Autoconsommation collective pour les collectivités par Enogrid

Par défaut, l’autoconsommation collective est à l’échelle d’un même bâtiment. Lorsque les participants sont dans différents bâtiments sur un périmètre de 2 km, l’opération est qualifiée d’étendue. Selon la densité de population du territoire de l’opération, il est possible d’obtenir une dérogation à cette limite de 2 km.

Revendre sa production grâce à l'autoconsommation collective

Contrairement à l’obligation d’achat, les tarifs de vente de l’électricité au sein d’une opération d’autoconsommation collective ne sont pas fixes et peuvent être négociés entre les producteurs et les consommateurs. L’enjeu est donc de trouver un prix de vente satisfaisant pour tous. Généralement, cet équilibre se trouve entre le prix de vente de l’électricité via l’obligation d’achat, et le tarif d’achat de l’électricité par le consommateur auprès de son fournisseur.

Contact Presse

L’opération permet au producteur de mieux valoriser son surplus de production et aux consommateurs de réaliser des économies sur leurs factures d’électricité. Dans un contexte où les prix de l’électricité continuent à augmenter chez les particuliers (+10% en août 2023) et restent à des niveaux bien plus haut qu’avant crise chez les professionnels, l’autoconsommation collective est un modèle de valorisation de l’électricité rentable en plus d’être un levier de maîtrise des prix pour le consommateur.

Les avantages de l'autoconsommation collective photovoltaïque

L'autoconsommation collective est un modèle flexible

Un autre avantage de l’autoconsommation collective est qu’il s’agit d’un modèle flexible de valorisation de l’électricité locale. En effet, une opération n’est pas figée pour 20 ans. Au contraire, c’est un projet modulable dans le temps, qui peut s’adapter pour répondre aux besoins des participants. Cela permet également de pouvoir lancer une opération avec un premier noyau de participants avant d’élargir le périmètre en ajoutant de nouveaux producteurs ou consommateurs.

 

Il est important de noter que tout le monde n’est pas en capacité de faire de l’autoconsommation (pour des raisons techniques ou financières). Mais tout le monde peut rejoindre une opération d’autoconsommation collective en tant que consommateur et ainsi bénéficier d’une énergie verte, locale et abordable. L’autoconsommation collective est donc un modèle inclusif qui offre à tous les citoyens la possibilité de participer à la transition énergétique !

Retour d’expérience d’opérations d’autoconsommation collective photovoltaïques

Eglise photovoltaique de Malaunay
Tuiles photovoltaïques sur le toit de l'église de Malaunay

En 2018, on ne recensait que 6 opérations d’autoconsommation collective. Mais face au succès de ce modèle de partage de l’électricité, le rythme de son développement s’est accéléré. Au 1er septembre 2023, la France comptait 259 opérations d’autoconsommation collective en fonctionnement.

 

Ce modèle a été d’abord porté par des collectivités, comme la commune de Malaunay qui a économisé 312 000 € sur ses factures d’électricité en 2021 grâce à l’autoconsommation collective photovoltaïque.

Progressivement, les bailleurs sociaux se sont emparés de ce modèle, notamment la Régie Immobilière de la ville de Paris (RIVP Nord). L’autoconsommation collective photovoltaïque s’est aussi révélée profitable pour de nombreuses entreprises. Les coopératives d’énergies citoyennes, qui regroupent plusieurs particuliers portés par une volonté commune de résilience énergétique locale, développent aussi le modèle à leur échelle. L’opération d’ACOPREV est particulièrement intéressante car elle lie 24 consommateurs d’un même village aux profils très variés (des particuliers, des agriculteurs, un restaurant et une mairie), regroupés au sein d’une SAS et exploitant une centrale photovoltaïque.

 

De la phase d’étude jusqu’à la mise en œuvre du projet, toutes ces opérations ont été conseillés et accompagnés par Enogrid, l’entreprise spécialiste de l’autoconsommation collective.

Comment lancer son opération d'autoconsommation collective photovoltaïque ?

Préparer son projet

EnoLab - Trouvez le meilleur scénario

La réalisation d’un projet d’autoconsommation collective photovoltaïque s’effectue sur plusieurs mois. Avant de se lancer, il faut identifier à qui le projet va bénéficier et le but de l’opération : plutôt financier ou écologique ? C’est ainsi que commence la première étape du projet : la phase d’idéation. D’un côté, les porteurs du projet devront identifier les participants, leurs besoins et capacités de production. Mais aussi, il faut étudier le potentiel de l’opération, ce qui peut être réalisé avec le logiciel EnoLab. Parallèlement, le producteur devra étudier la faisabilité technique de l’installation. Une fois ces démarches effectuées, les participants définiront ensemble les modalités de partage de la production.

Par la suite, vient la phase de mise en œuvre du projet. Il faut alors créer le cadre organisationnel de l’opération (déterminer la Personne Morale Organisatrice, recruter les participants et signer la convention d’autoconsommation collective). Le producteur est chargé de trouver un responsable d’équilibre, faire les demandes de raccordement et mettre en service sa centrale de production. Pour que l’opération démarre au plus tôt, il est essentiel de bien anticiper ces démarches. La partie administrative est donc conséquente, mais l’équipe d’experts d’Enogrid est là pour vous guider pas à pas, et vous aider à développer sereinement vos projets d’autoconsommation collective photovoltaïque. Alors n’hésitez pas à nous contacter pour en discuter.

Suivre son opération

Une fois ces démarches réalisées, l’opération peut démarrer ! La Personne Morale Organisatrice (PMO) sera chargée de son suivi et des échanges avec Enedis, et le producteur de la facturation des participants. Enedis transmet une fois par mois à la PMO les données de production, de consommation, d’autoconsommation et de surplus par e-mail. La PMO peut également accéder aux données de l’opération via une API authentifiée et sécurisée. Cependant ces données sont brutes et particulièrement difficiles à traiter, ce qui est un processus très chronophage.

C’est pour cela qu’Enogrid a développé le logiciel EnoPower. Il permet aux Personnes Morales Organisatrices (PMO) de visualiser les flux énergétiques de l’opération, de les analyser automatiquement et d’en optimiser les performances.

 

EnoPower facilite également toute la gestion administrative grâce à l’automatisation de l’édition des factures ou la gestion des entrées et sorties des participants.

Logiciel EnoPower par Enogrid pour suivre l'autoconsommation collective
Le logiciel EnoPower est utilisable depuis n'importe quel navigateur

Enogrid vous accompagne à chaque étape de votre projet

Depuis 2018, Enogrid permet à tous de contribuer à la transition énergétique à l’échelle locale, en facilitant la mise en place de l’autoconsommation collective. Déployée dans toute la France, Enogrid propose des solutions logicielles ainsi que de l’accompagnement pour tout type de projet, quel que soit son avancement ou la source de production d’électricité.

 

L’autoconsommation collective vous intéresse ? Alors n’hésitez pas à prendre contact avec nos experts pour découvrir toutes les opportunités offertes par ce modèle. Ensemble, lançons votre projet.

Testimonial Image
« Nous sommes convaincus des bénéfices de ce modèle et notre volonté est de rendre autonomes les professionnels et particuliers en leurs mettant à disposition les bons outils pour développer un maximum de projets »
- Rémi Bastien, Président d'Enogrid