Enogrid

Muttersholtz

La commune de Muttersholtz a choisi l’autoconsommation collective pour valoriser sa centrale hydraulique

Face à l’augmentation soudaine des prix de l’électricité, la commune de Muttersholtz a décidé d’allier sobriété énergétique et autoconsommation pour assurer sa résilience énergétique et économique. Aujourd’hui, la centrale hydroélectrique de l’Ill (d’une puissance de 107 kW) parvient à couvrir 100% des besoins en électricité des 18 points de consommation de la commune (10 éclairages publics et 8 bâtiments communaux).

 

De la revente totale à l’autoconsommation collective

En 2020, la mairie écologiste de Muttersholtz a inauguré la centrale hydroélectrique de l’Ill, dont la totalité de la production était injectée dans le réseau et vendue à Enercoop. Mais en juin 2022, lorsque la commune a dû renouveler son contrat avec son fournisseur d’énergie , le prix du kWh est passé de 7cts à 25cts, soit un surcoût d’environ 25 000€ par an.

 

La commune s’est alors tournée vers l’autoconsommation collective pour réduire sa facture d’électricité et a contacté Enogrid pour obtenir conseil et réaliser une étude de potentiel avec l’outil EnoLab. L’étude a déterminé que la centrale hydraulique (d’une puissance de 107 kW) pouvait être liée avec 18 points de consommation (10 éclairages publics et 8 bâtiments communaux) en opération patrimoniale.

 

Après avoir signé sa convention avec Enedis, la commune de Muttersholtz s’est lancée dans l’autoconsommation collective le 5 septembre. Les études ont estimé que les économies financières réalisées seront à hauteur de 43 000€ par an, comme l’explique le maire Patrick Barbier : « on paie encore le Turpe […] qui finance le réseau d’Enedis, mais on n’achète plus d’électricité, et donc pas de TVA, ni de Taxe sur la consommation finale d’électricité (TFCE) ».

 

Diversifier ses sources d’énergies renouvelables

Aujourd’hui, cette collectivité utilise l’outil EnoPower pour gérer son exploitation. Elle leur permet de faire de la gestion administrative et financière, mais surtout de suivre et optimiser leur autoconsommation.

 

L’un des avantages de l’énergie hydraulique est sa capacité de production presque ininterrompue, notamment la nuit (pour l’éclairage public). Cela permet à la commune d’atteindre des taux d’autoproduction exceptionnels. En mai 2023, la centrale hydroélectrique de l’Ill a couvert 100% des besoins en électricité des 18 points de consommation de la commune.

 

Performances de Muttersholtz via EnoPower
En mai 2023, la commune a atteint un taux d'autoproduction de 100%, comme en témoigne cette capture d'écran du logiciel Enopower.

L’énergie hydraulique est cependant affectée par les aléas climatiques, comme le précise l’élu : « En hiver, il y a généralement trois semaines d’inondation où le niveau est trop haut pour que les turbines tournent, et cet été en 2022, pour la première fois depuis trois étés, il n’y avait pas assez d’eau en août ».

 

Ces variations restent cependant prévisibles et pour renforcer son autonomie énergétique la commune prévoit de diversifier ses sources d’énergies renouvelables avec le développement du photovoltaïque. Des éoliennes devraient aussi bientôt intégrer cette opération d’autoconsommation collective.

 

Des efforts de sobriété énergétique

Avant même de développer des énergies renouvelables, la mairie avait déjà mis en place plusieurs actions en matière de sobriété énergétique. Dès 2010, des efforts ont été réalisés avec l’extinction nocturne de l’éclairage public et l’installation de leds sur les lampadaires, permettant des économies de 52.000 kWh/an.

 

Les bâtiments communaux ont aussi été rénovés et construits selon des critères de basse consommation voire « à énergie positive » comme le révèle le premier adjoint au maire, Michel Renaudet : « En 2015, nous avons construit un gymnase communal à basse consommation [et équipé de] panneaux photovoltaïques. Notre club de gymnastique ne paye ainsi que 250 euros de charges par an pour utiliser un espace de 600 m2, c’est rarissime ».

 

L’autoconsommation collective lancée depuis septembre 2022 a donc permis à la commune de Muttersholtz d’assurer sa résilience énergétique et de réduire ses factures d’électricité malgré la hausse des prix du marché, et ce grâce à la consommation d’énergies renouvelables et locales et des efforts de sobriété.

 

Ils en parlent :

Muttersholtz trouve la parade face à la hausse des prix de l’énergie, Francois Chagnaud pour France Bleu, novembre 2022

 

Transition écologique : en Alsace, une commune gagne de l’argent en revendant son électricité, Martin Antoine pour Le Parisien, mars 2023

 

Muttersholtz, le village dont la facture d’énergie n’augmente pas, Jean-François Gérard pour Rue 89 Strasbourg, octobre 2022

 

Autoconsommation collective : l’autonomie énergétique contre l’explosion des prix de l’électricité, site de la Commune de Muttersholtz

 

Flambée des prix de l’énergie : cette commune alsacienne mise sur l’autoconsommation collective, Xavier Martinage pour Capital, novembre 2022